Blog

Vignette de Agnès, D.R.H. ( 300 p) de 32 ans, évite le burn-out grâce à ma METHODE de coaching

Agnès, D.R.H. ( 300 p) de 32 ans, évite le burn-out grâce à ma METHODE de coaching

Une semaine après la mesure de son stress, Agnès commence son parcours de coaching. Son trajet lui prends 3 heures en plus du temps de séance. Une autre manière de gérer son temps. Cheminant en se donnant de nouvelles permissions, Agnès a confié des tâches à son équipe en l'encadrant mieux (préparation). Alors qu'elle subissait les événements dans sa fonction, elle est devenue proposante tout en sachant dire "non". Elle a appris à valoriser ses réussites, à présenter ses projets.

J'apprends qu'elle n'en peut plus de la posture de son président, ancien rugbyman. Elle est la seule femme au CODIR. Il reconnaît ses compétences mais refuse de lui accorder une voiture de fonction contrairement à ses pairs. Mieux encore: il considère qu'elle n'a pas à être mieux rémunérée prétextant sa jeunesse. Il sait comment elle est appréciée au sein de la société, la réussite des recrutements, etc. 

"Ce président  me tétanise tellement que, le  lundi matin, au CODIR, j'arrive la boule à l'estomac." me confie-t-elle.

Ma méthode de coaching lui a permis d'aller identifier la cause de son retrait en tant que femme de 32 ans, D.R.H.
Cette différence a déclenché chez Agnès une décision pour le reste de sa vie: l'apport de valeur que, désormais, elle saura expliquer et mettre en lumière. Même mieux encore: "savoir porter sa valeur en elle".


Vignette de

COUP DE RETROVISEUR et vous avancez!

Les longs week-end .... je vous propose une pause pour vous, que pour vous d'abord avec cette video!

 https://www.youtube.com/watch?v=BA2AnHF_njM&t=5s                                          A liker, partager; commenter....
 COUP d'OEIL DANS VOTRE RETROVISEUR, une belle opportunité avec ces longs week-end pour: * une meilleure prise de conscience, * comprendre ce qui se passe dans sa vie * trouver des solutions. .
Vignette de Alcool, je t'aime et tu tues tout le monde

Alcool, je t'aime et tu tues tout le monde

Ceci regarde autant la vie privée que la vie professionnelle 

L’alcool provoque des drames profonds, rampants, -même si en France il n’est pas vu comme tel-, il conduit inévitablement à la destruction. Susan Forward* m’a mise en alerte, psychothérapeute américaine, de renommée mondiale,  avec ses réflexions sur l’enfant de parent(s) alcoolique(s). 
 L’enfant d’un parent alcoolique va masquer les difficultés dans le foyer et à l’extérieur, il va contrôler des situations graves comme le parent incapable de préparer un repas. Il arrive même qu’il prenne en charge l’organisation de la maison. Autrement dit, il fait face, il trouve des solutions. Quand plus grand, il rencontre un alcoolique, qu’il vive avec lui ou non, pas de panique, il assure ! Et il a la capacité de jouer le rôle de sauveur. Assurément, il va éloigner l’autre de l’alcool, il entend des promesses, il y croît. Il espèce. Il entoure avec ses meilleurs sentiments. Et dans la majorité des cas, les rechutes surviennent…

 Comment se sortir de cet état d’esprit ? Ce qui va sauver cet enfant devenu adulte, c’est de croire EN SES FORCES pour aller vers deux axes : 
  • 1 - Vous libérez de votre responsabilité de ce que le parent vous a fait vivre car vous étiez un enfant sans défense
  • 2 – Passez à une autre dimension de vie : vous êtes responsable de vos décisions, de vos émotions, par exemple la colère. Elle vous appartient vraiment cette colère.
Vignette de Se dire ce qui gêne

Se dire ce qui gêne

 Divorcé depuis quelques années, Hubert rencontre une femme de qualité, et il tombe amoureux. Frappé par la douceur de vie qu’elle suscite, il décide de s’engager avec elle. Leurs sentiments sont partagés. Et un soir, Hubert envoie un SMS de rupture à son amoureuse. Elle ne comprend pas ce qui arrive. 

Que de dégâts dans les cœurs et les relations avec un comportement pareil !
Quelle solution alors ? 
Apprendre à dire ce qui gêne , ce qui provoque de la peine, des souffrances. 
Mais Hubert a choisi la fuite au lieu d’accepter de vivre ses « deuils » : un divorce, une perte de situation sociale. Et à un moment inattendu, il se sent incapable de faire face. Il manque de repère, d’ « outils » pour dépasser ses émotions.

En réalité, Hubert vit avec de vieilles blessures, ancrées depuis longtemps, il garde à l’intérieur de lui ses souffrances et il devient une cocotte minute.

Cette histoire vous évoque quelque chose… Posez vos questions, parlez-moi de vos expériences dans les commentaires ci-dessous :
Vignette de Interview de Robert Savoie

Interview de Robert Savoie

Robert SAVOIE frappe autant par son authenticité que par la vérité de sa vie. J’ai assisté à sa conférence à Paris en 2018, et je l’ai l’interviewé lors de sa venue le 31 janvier 2019 à Rennes. Il donnait une conférence-atelier, lors de sa tournée en France, intitulée « On a tous quelque chose à libérer ». 

Quel travail sur lui ce Robert : violé à l’âge de 7 ans, alcoolisé à 8 ans, sous l’empire de drogues dures à 14 ans, accidenté physiquement de multiples fois, divorcé ! Et l’assassinat de son père par des jeunes hommes a amplifié sa colère. 
Vignette de 6 critères pour accepter un poste

6 critères pour accepter un poste


Bien entendu, vous êtes dans une dynamique d'entrée en fonction ou en poste.

Cette étude de 2017 pointe 6 critères à considérer pour vous décider.
Un éclairage pour éviter certains déraillages qui risqueraient de vous déséquilibrer avec le temps...et pour longtemps.
Vignette de Comment suis-je devenue coach ?

Comment suis-je devenue coach ?

Comme le hasard n’existe pas, je suis devenue coach, diplômée, en gagnant des clients, dès le 1er mois de ma formation, quand je l’ai décidé. Après des activités de journaliste dans le milieu du commerce international, j’ai été choisie par un français ayant créé son entreprise en Californie.
Vignette de Rebondir après un licenciement

Rebondir après un licenciement

QUE VOUS AYEZ SENTIR VENIR LE VENT OU PAS, vous êtes licencié(e). Pourtant, vous avez des compétences avérées des résultats remarquables dans vos fonctions. Zones d'ombres, incompréhensions, angoisses, ruminations, vous connaissez. Tout cela peut cesser avec ma méthode "QUI SUIS-JE POUR QUEL PROJET?" En 3 mois seulement, vous gagnez une nouvelle vision, une meilleure confiance en vous pour repartir dans le courant de la vie! Appuyer sur le bouton pour un entretien téléphonique gratuit.
Vignette de Rebondir après un échec en 5 phases

Rebondir après un échec en 5 phases

Tout un programme qui peut prendre du temps et demander beaucoup d'énergie, tout en considérant votre environnement. Pour rebondir, mieux vaut prévoir des phases qu'il s'agisse d'un échec dans votre vie professionnelle ou privée. Vous voulez vraiment avoir la FIERTE de vous sentir rebondir ? Alors, une organisation s'impose.

 Vous avez besoin de 5 phases :

Flux RSS des commentaires
Flux RSS des pages