Témoignages

Vignette de Thierry sent son licenciement venir

Thierry sent son licenciement venir

Début janvier, Thierry, 55 ans, DRH d’une société de logistique (700 personnes) depuis 3 ans, vient m’entretenir de son questionnement quant à sa fonction. Il a beaucoup bossé et a dû préparé un plan social. Sur le terrain, il se sent peu soutenu par le PDG actionnaire principal. Les réunions de Codir sont plus des monologues du PDG au ton variable que des échanges constructifs. Quelques cadres ont été remerciés de façon injuste selon Thierry et d’autres regardent du côté de la concurrence. Alors qu’en décembre, il s’attendait à une prime respectable, il n’en fût rien!
Vignette de Jean-Luc, ravagé après le décès de sa soeur

Jean-Luc, ravagé après le décès de sa soeur

Jean-Luc est un homme de 70 ans, fracassé par le deuil de sa seule soeur après des années de maladie. Il est arrivé à mon cabinet, déprimé, en rumination, coupé de sa vie sociale, perdant le goût de vivre...  

 "Dès la fin de la 1ère séance, j'ai eu envie de reprendre la guitare après 6 mois d'arrêt."
 Ma vie au quotidien maintenant? 
Ce deuil se fait doucement mais sûrement.
  Avant le coaching, j'étais dans une souffrance globale et comme bloqué. 
Dans sa démarche, Jacqueline ne donne pas de conseils mais elle m'a aidée à chercher mes réponses. 
"Ce coaching m'a sauvé la vie!" 


 J'ai accompagné Jean-Luc pendant 5 semaines puis pour 2 autres séances par la suite. 
Depuis, il a rencontré un compère de musique et ils proposent des concerts

Pour entendre Jean-Luc, cliquer ci-dessous:
Vignette de Juliette, 39 ans, harcelée, licenciée, déprimée

Juliette, 39 ans, harcelée, licenciée, déprimée

Juliette, 39 ans, arrive face à moi en m’annonçant son état de déprime suite à un licenciement difficile. Assistante d’un PDG d’une PME de 20 personnes pendant I5 ans, elle apprend un beau matin que l’entreprise est vendue. Le choc pour elle et l’équipe. Aucun licenciement annoncé. Lors de la nouvelle organisation, Juliette se retrouve reléguée dans un placard avec des tâches subalternes. Elle tient un an avec des nerfs en pelote… Elle obtient enfin son licenciement mais elle est incapable d’assurer un poste d’assistante selon elle.

Flux RSS des commentaires
Flux RSS des pages